Trouver un membre Offres d'emploi
FR EN

Une structure de gouvernance optimale permet à l’Ordre de bien s’acquitter de ses obligations et d’utiliser ses ressources de la meilleure façon possible.

Plan stratégique 2017-2021

PREMIER AXE D’INTERVENTION – ESSOR

Augmenter nos effectifs en intervenant auprès de différents publics cibles

Les messages de l’Ordre viseront, entre autres, à informer de l’amélioration et de l’efficacité du processus d’admission les différents publics cibles formant la relève (finissants des divers programmes universitaires reconnus, professionnels issus de l’immigration, praticiens non membres).

Les communications de l’Ordre et son offre de services seront adaptées aux attentes des personnes des générations Y et C, afin de susciter leur intérêt et leur engagement envers les professions langagières et envers l’Ordre comme tel.

C’est par les efforts et les ressources qu’il consacrera au recrutement de nouveaux membres que l’Ordre assurera sa pérennité.

 

Par ailleurs, l’Ordre travaillera à la rétention des membres qui s’approchent de la retraite ou qui sont déjà retraités afin d’accroître encore davantage les effectifs.

Dans la mesure où la demande qu’il a faite en ce sens recevra une réponse favorable d’ici 2020, l’Ordre tablera sur l’obtention d’actes réservés en traduction pour faire mieux connaître la valeur des traducteurs agréés et positionner favorablement ses membres face aux autres professionnels, à la concurrence et aux enjeux liés à la tarification.

Gouvernance 1

DEUXIÈME AXE D’INTERVENTION – EMPREINTE SOCIALE

Consolider notre présence sur la scène publique, notamment comme référence incontournable en matière de langues

Afin d’accentuer son rayonnement comme le prévoit son énoncé de mission, l’Ordre poursuivra les projets lancés dans le cadre du dernier plan stratégique et visant à accroître, sur les scènes locale, nationale et mondiale, sa notoriété et celle des professionnels qu’il encadre. L’Ordre profitera de toutes les occasions qui se présenteront pour prendre position publiquement.

Gouvernance 2

 

C’est par la pertinence et la qualité de l’information que l’Ordre diffusera qu’il pourra le mieux renforcer sa crédibilité, favoriser la reconnaissance de ses membres et la connaissance des professions langagières et, ainsi, assurer la protection du public.

Dans ses démarches, l’Ordre fera valoir l’apport des terminologues à l’évolution des langues de spécialité et celui des interprètes à l’ouverture sur le monde et à l’intégration à la société québécoise.

 

TROISIÈME AXE D’INTERVENTION – ENCADREMENT PROFESSIONNEL

Actualiser les mécanismes d’encadrement en fonction de l’évolution de nos professions et du système professionnel

L’Ordre poursuivra sa réflexion sur la formation continue obligatoire et la mise en œuvre d’un programme d’inspection professionnelle plus proactif.

Il évaluera les investissements à faire, sur le plan des ressources tant humaines que technologiques et financières, pour s’assurer de mettre en place des mesures transparentes de traitement des plaintes et de suivi des contrevenants.

Gouvernance

Ces investissements soutiendront également les activités liées au rayonnement accru de l’Ordre, au recrutement de nouveaux membres et à la mise en œuvre de la réserve d’actes, le cas échéant.

C’est en répondant aux attentes de l’Office des professions en matière réglementaire que l’Ordre sera en mesure de le convaincre, ainsi que les autres ordres professionnels, de sa capacité grandissante à protéger le public tant par la diffusion d’information sur les actes réservés aux traducteurs agréés que par l’encadrement efficace de l’interprétation et le leadership de ses terminologues.

 

Réserve d'actes

Réserve d'actes

À la suite d’une recommandation ministérielle, l’Office des professions du Québec (OPQ) a adopté un plan d’action en vue de la mise à jour du système professionnel québécois. L’un des objectifs est l’actualisation des champs d’exercice des diverses professions. Cette actualisation est généralement confiée à un comité d’experts, lequel peut identifier des activités susceptibles d’entraîner un préjudice et recommander des actes à réserver pour mieux assurer la protection du public.

Dans la foulée du plan d’action de l’Office, l’OTTIAQ a créé le comité sur la réserve d’actes, dont le mandat est de réaliser les étapes préalables à la création d’un comité d’experts par l’OPQ et de voir au suivi des démarches. Le Comité a déposé un mémoire à l’OPQ en mars 2016.

Politiques

Dans une optique de saine gouvernance, l’Ordre a adopté bon nombre de politiques depuis la réforme de sa gouvernance.

Cliquez sur le lien vis-à-vis de la politique que vous désirez consulter pour la télécharger.

Politique relative à la ligne de conduite de l’Ordre en matière d’affichage

Télécharger le PDF
Politique relative au comité de rédaction et à la publication du magazine Circuit

Télécharger le PDF
Politique relative au processus d’évaluation du directeur général de l’Ordre

Télécharger le PDF
Politique sur la constitution et le fonctionnement des comités non réglementaires de l’Ordre

Télécharger le PDF
Politique sur la délégation des pouvoirs de dépense et de signature et sur les appels d’offres

Télécharger le PDF
Politique sur la rétribution du président du conseil d’administration et de l’administrateur élu

Télécharger le PDF
Politique sur les attributions du président et du directeur général de l’Ordre

Télécharger le PDF
Politique sur les nominations et les renouvellements des mandats des membres de comités et groupes de travail

Télécharger le PDF

Code des professions et règlements

Le Code des professions et un certain nombre de règlements régissent les professions de traducteur, de terminologue et d’interprète agréés. N’hésitez pas à les consulter.