Visualiser dans votre navigateur  
L’antenne express   12 septembre 2018   
ÉVÉNEMENTS DE L’OTTIAQ À VENIR
Congrès et journée de formation continue de l’OTTIAQ
 

Les vendredi 23 et samedi 24 novembre 2018
Palais des congrès de Montréal
201, avenue Viger Ouest
De 8 h 30 à 17 h (vendredi 23 novembre – congrès)
De 8 h 30 à 14 h 30 (samedi 24 novembre – journée de formation continue)

 

Merci à notre partenaire principal!
Cette année, le congrès de l’OTTIAQ a pour thème :

Les relations humaines à l’ère de l’intelligence artificielle

À l’ère de l’intelligence artificielle et du tout numérique, le monde professionnel et industriel subit une profonde transformation.

Les professions langagières n’y échappent pas. Mais comment les langagiers professionnels réagissent-ils? Se sentent-ils carrément envahis, impuissants ou voient-ils la situation d’un bon œil? Nous souhaitons amorcer une réflexion sur les enjeux de taille que soulève cette nouvelle réalité sur les plans humain et professionnel. Des séances pratiques alimenteront cette réflexion pour permettre aux langagiers professionnels, qu’ils soient travailleurs autonomes ou salariés, d’adopter les meilleures pratiques dans leur environnement de travail. Ils pourront ainsi mettre les choses en perspective, prendre position et s’engager avec plus d’assurance.

La conférence d’ouverture, qui s’intitule « Osez la bonne idée! Tout peut s’enclencher… », sera présentée par Terminotix et animée par le comédien Hugo Dubé.

                                                   


Nouveauté cette année!
Pendant toute la durée du congrès, les participants pourront profiter de l’Espace Lounge où, grâce à Cartier et Lelarge, ils pourront réseauter tout en rechargeant leur téléphone intelligent.

                                                                   

                                                          Découvrez le programme ici
 
C’est un rendez-vous à ne pas manquer! Inscrivez-vous dès maintenant!

XI Colloque international sur la traduction, la terminologie et l’interprétation Cuba-Québec

Le travail des langagiers professionnels n’est pas toujours apprécié à sa juste valeur, mais, sans lui, nous ne pourrions profiter de la littérature ni des progrès scientifiques et technologiques à l’échelle mondiale, pas plus que nous ne pourrions avoir accès aux différentes cultures. Et que dire de la compréhension entre les peuples et de la recherche de la paix?

Afin d’analyser L’empreinte sociale des traducteurs, terminologues et interprètes (TTI) et d’en débattre, l’Asociación Cubana de Traductores e Intérpretes (ACTI) et l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ) vous convient à leur XI
 Colloque international sur la traduction, la terminologie et l’interprétation Cuba-Québec qui se tiendra les 5, 6 et 7 décembre 2018 dans la superbe station balnéaire de Varadero (Cuba).

Inscrivez-vous dès maintenant!

Rappel : Journée mondiale de la traduction

Officiellement célébrée le 30 septembre, la Journée mondiale de la traduction 2018, qui a pour thème La traduction : agent de promotion du patrimoine culturel dans un monde en mutation, sera soulignée à Gatineau le 25 septembre, à Montréal le 26 septembre, à Québec le 3 octobre et à Sherbrooke le 12 octobre. Au programme : cocktail de réseautage et remise des prix Excellence et Relève OTTIAQ 2018 aux lauréats des universités du Québec.

 

Date limite d’inscription :
18 septembre 2018


Inscrivez-vous sans tarder!

FORMATIONS DE l’OTTIAQ
C’est la rentrée, notre Calendrier des formations en salle 2018-2019 est maintenant en ligne! Nos formations vous permettront d’acquérir de nouvelles connaissances, de parfaire vos compétences et de discuter avec vos consœurs et confrères. Inscrivez-vous dès maintenant!
ACTUALITÉS
Rendez-vous Ottawa-Gatineau de l’Association de l’industrie de la langue | Language Industry Association (AILIA) 


Soyez des nôtres le 21 septembre à
8 h 30 pour assister à une conférence de monsieur Donald Barabé, traducteur agréé et président du conseil d’administration de l’OTTIAQ, intitulée Le système professionnel au Canada.
 


Inscription
Le CIQ réclame un ministre à temps plein

À l’approche des élections provinciales, le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) demande aux différents partis politiques de s’engager à nommer un ministre qui sera responsable à temps plein de l’application des lois professionnelles et du système professionnel dans son ensemble. Cette charge est actuellement assumée par la ministre de la Justice. En prenant part à la conversation publique, le Conseil désire attirer l’attention du futur gouvernement sur les enjeux majeurs des ordres professionnels dont la mission principale est de protéger le public.
 
DANS LE MONDE LANGAGIER
Survol du marché de la traduction et de l’interprétation en Belgique

La Chambre belge des traducteurs et interprètes a publié récemment un rapport d’enquête de marché qui se veut un portrait statistique fiable des pratiques tarifaires de la profession en Belgique. « Les résultats présentés dans ce rapport, écrit le président de l’organisation, sont à considérer non pas comme des recommandations, mais comme une simple photographie du marché de la traduction et de l’interprétation en Belgique en janvier 2018, et doivent donc s’interpréter avec toutes les précautions d’usage. »

Les résultats tirés d’un échantillon global de 439 répondants (65 % de femmes et 35 % d’hommes) sont des plus intéressants. Dans ce petit pays culturellement bifide, quatre langues sources (le flamand, l’anglais, le français et l’allemand, dans cet ordre) se partagent l’essentiel du marché de la traduction, alors que la langue cible qui prévaut à 50 % est le français. Les proportions sont assez similaires en interprétation.

Côté technologie, 77 % des 421 répondants ont dit utiliser des outils de traduction assistée par ordinateur, avec SDL Trados Studio en tête de liste (plus de 200 répondants), contre 22 % qui n’en utilisent pas. 

 



En revanche, la traduction automatique avec post-édition ne semble pas encore avoir la cote : sur 418 répondants, 70 % affirment n’avoir jamais employé cette méthode, et seulement 29 % de ces 70 % envisageraient d’y avoir recours éventuellement.

En ce qui concerne la grille tarifaire des traducteurs, le rapport d’enquête s’est concentré sur les pigistes qui ont plus de cinq ans d’expérience et travaillent au moins 30 heures par semaine, cela dans le but de refléter plus justement la réalité du marché. Les statistiques se déploient ici sur plusieurs angles différents, chaque tableau faisant la distinction entre les contrats obtenus directement et ceux obtenus via une agence : tarif au mot toutes langues confondues; tarif au mot pour chacune des paires de langues les plus communes; tarif au mot par spécialisation. Dans chacun des cas on constate, peut-être sans surprise, que les tarifs des contrats indépendants sont entre 20 et 30 pour cent supérieurs à ceux des agences.

Ce rapport du marché belge s’avère révélateur, et il vaut le coup d’œil. Exhaustif dans la manière dont il décompose les aspects de la profession, il offre une méthodologie que nous pourrions très certainement appliquer ici.
Starbucks : une première succursale américaine avec service en langue des signes

Poursuivant l’aventure entreprise à Kuala Lumpur en 2016, Starbucks ouvrira en octobre sa première succursale américaine avec service en langue des signes. Situé tout près de la Gallaudet University, université de Washington D.C. qui sert une clientèle étudiante sourde ou malentendante, le café comptera 25 employés – certains ayant un handicap auditif – parlant couramment la langue des signes américaine (ASL). Les clients sourds ou malentendants seront avertis par signes sur écran vidéo lorsque leur commande sera prête.

Starbucks n’en est pas à sa première expérience avec la collectivité sourde/malentendante. Vous avez sans doute tous vu cette vidéo virale de 2015 dans laquelle une cliente passait une commande à l’auto en langue des signes à une barista qui lui répondait également par signes. Un an plus tard, en Virginie, une autre barista de Starbucks, voyant qu’un de ses clients réguliers était sourd, a appris l’ASL afin qu’il puisse profiter de la même expérience de service que le reste de la clientèle. Belle initiative! 


Cliquez ici pour lire l'article complet 
AUTRES ÉVÉNEMENTS ET FORMATIONS
59ᵉ conférence annuelle de l’American Translators Association (ATA)

L’ATA vous convie à La Nouvelle-Orléans dans le cadre de sa 59 conférence annuelle. Joignez-vous aux 1 600 traducteurs et interprètes qui participeront à ce grand événement pour discuter de l’avenir de leur profession. Au menu : formations, conférences, réseautage, kiosques et plus encore!

Appel de propositions : L’impact de l’intelligence artificielle sur la profession d’interprète

L’événement GALA 2019, qui aura lieu à Munich en mars prochain, invite les professionnels de l’interprétation à réfléchir à l’impact présent et futur de l’intelligence artificielle sur ce secteur de l’industrie langagière et à soumettre leurs idées de présentation.

Nous sommes aujourd'hui à l’aube d’une grande révolution. L’intelligence artificielle et l’apprentissage machine sont en train de bouleverser les anciennes façons de faire en utilisant des technologies novatrices : les agents virtuels, la reconnaissance vocale, l’analytique prédictive ont créé de nouvelles attentes en matière de services linguistiques.

Quels nouveaux enjeux, quels nouveaux défis nous attendent? Que doivent faire aujourd'hui les grands acteurs de l’industrie pour se préparer aux transformations à venir? Et quelle sera la place de l’humain dans tout ça? GALA est la plateforme idéale pour explorer ces questions, de même que l’avenir de l’interprétation.

Renseignements

 
Des formations aussi utiles qu’intéressantes!
TermNet offre des formations de pointe dans diverses sphères de la terminologie.
Cliquez ici pour en savoir davantage.

Séminaire : Les secrets de la syntaxe 

Notez que ce séminaire de Réviseurs Canada se déroulera seulement en anglais.

Il nous est tous déjà arrivé d’inverser une phrase ou de la décomposer, puis de la réorganiser pour découvrir soudainement qu’elle prenait forme toute seule. Pourquoi cela se produit-il et comment pouvons-nous apprendre à mieux maîtriser la syntaxe? C’est ce que vous apprendrez à ce séminaire qui aura lieu le 29 septembre 2018, de 9 h à 16 h, au Campus de Longueuil de l’Université de Sherbrooke. La subordination et la coordination, les phrases périodiques par opposition aux phrases cumulatives, la proximité du sujet et du verbe, les mots échos et des techniques spéciales comme l’ellipse et l’isolement seront parmi les sujets abordés.


Renseignements et inscription
Modifier votre profil | Annuler l’abonnement | Visualiser dans le navigateur
Tous droits réservés © 2018 OTTIAQ,