L'antenne

Cérémonie de remise des permis de port de titre 2015-2016

La cérémonie de remise des permis de port de titre vise à souligner la réussite du processus d’agrément des traducteurs, terminologues et interprètes agréés en cours d’année. La cérémonie s’est déroulée jeudi dernier, le 26 mai 2016, à la Galerie Gora, dans une ambiance chaleureuse imprégnée d’une touche artistique.

La cérémonie a été l’occasion pour les nouveaux membres présents de recevoir avec fierté leur permis de port de titre des mains du président, Réal Paquette, traducteur agréé, et de la responsable du Comité de l’agrément, Maria Duarte, traductrice agréée. Cette année l’OTTIAQ a contribué au prestige du titre de ses nouveaux agréés en calligraphiant ses permis. Ce nouveau visuel vise à faire rayonner l’agrément de ses nouveaux membres.

Le président a remercié les commanditaires de leur généreuse contribution, dont le commanditaire or : Lussier Dale Parizeau. Il a poursuivi en encourageant les nouveaux membres à s’impliquer au sein de l’Ordre et à valoriser la profession. Il les a incités à utiliser leur titre dans toutes leurs communications et à afficher fièrement leur permis.

Un engagement solennel envers la profession

À l’instar des membres d’autres ordres professionnels, les nouveaux membres ont été invités à prononcer un engagement solennel envers la profession, le titre, le Code des professions, le Code de déontologie et les divers règlements.

La soirée s’est poursuivie sur les notes feutrées du pianiste, auxquelles se mêlaient les conversations animées entre nouveaux confrères et consœurs.

Félicitations à tous les nouveaux membres de 2015-2016!

L’expérience de l’OTTIAQ racontée aux Suisses

Le président de l’Ordre, Réal Paquette, traducteur agréé, était conférencier à la 50e assemblée générale de l’Association suisse des traducteurs, terminologues et interprètes (ASTTI) tenue à Berne le 21 mai dernier. Invité par l’ASTTI à présenter la récente campagne publicitaire de l’Ordre, il a aussi discuté avec des confrères et consœurs à l’occasion de trois rencontres régionales organisées à Genève, Fribourg et Bâle. Outre la campagne publicitaire, ses interventions ont porté sur des sujets comme notre mandat de protection du public, le processus d’admission aux professions, le mentorat, la valorisation des titres, l’importance des plans stratégiques et de communications, sans oublier évidemment les échanges à bâtons rompus sur les conditions d’exercice chez nous et chez eux.


Même si l’ASTTI a deux fois notre âge, son président s’est dit reconnaissant de pouvoir bénéficier de l’expérience de son cadet!

Voir le mot de Christoph Rüegger, nouveau président de l’ASTTI.

Élections 2016 – Rapport des mises en candidature

Cette année, quatre postes sont visés par les élections au Conseil d’administration de l’Ordre, répartis comme suit :

Région

Secteur d’activité professionnelle

Nombre de postes

Région de Montréal

Traduction

3

Territoire du Québec

Interprétation

1

Pour la région de Montréal dans le secteur d’activité professionnelle en traduction, l’Ordre a reçu neuf candidatures :

  • Maria Duarte, traductrice agréée
  • Shirley Fortier, traductrice agréée
  • Meaghan Girard, traductrice agréée
  • Caroline Gras, traductrice agréée
  • François Lauzon, traducteur agréé
  • Caroline A. Morrissette, traductrice agréée
  • Réal Paquette, traducteur agréé
  • Edlyne Pierre-Louis, traductrice agréée
  • Sébastien St-François, traducteur agréé

Il y aura donc des élections dans cette région pour le secteur d’activité professionnelle en traduction.

Pour la région du Territoire du Québec, l’Ordre a reçu deux candidatures, celles de Lauren Michaels, interprète agréée, et d’Andisheh Noroozi, interprète agréé, traducteur agréé. Il y aura donc des élections dans cette région pour le secteur d’activité professionnelle en interprétation.

Juricourriels

Les juricourriels font partie d’un service lancé il y a plusieurs années par l’Université de Saint-Boniface afin d’encourager les intervenants et les intervenantes du secteur de la justice à lire, au moins à l’occasion, un court texte à caractère juridique en français. Cette année, ils vous présentent un point de langue sur un terme ou une expression du vocabulaire juridique ou un mini-lexique.

Consultez la capsule jurilinquistique Nominations : pour bien nommer les choses(ERRATUM - 24 mai 2016, problème d'hyperlien)

Consultez le mini-lexique : Propriété intellectuelle du français vers l'anglais ou de l'anglais vers le français

Ailleurs dans le monde langagier

Du 4 au 15 juillet 2016, l’école d’été Tradumàtica de l’Université de Barcelone présentera un cours sur les technologies de la traduction.

Détails