5 juin 2007

Appel à tous - Concours de nouvelles

 

La traduction de la monographie d'une crème amaigrissante ou du curriculum vitæ du cousin, le dépouillement de la terminologie du bidouilleur ou l'interprétation du congrès annuel des pêcheurs de pétoncles vous pèsent? Alors à vos plumes écrivains amateurs, aguerris ou en devenir, nous attendons vos écrits avec impatience!

 

Vous vous souviendrez sans doute que nous avions annoncé la triste nouvelle du décès de Micheline Simard, trad. a., en avril dernier. Femme intègre, cultivée et vive d'esprit, aimant les arts et les mots, d'un grand sens de l'humour et d'un réalisme parfois désarmant, Micheline avait eu l'idée généreuse de notre concours annuel de nouvelles; si généreuse, en fait, qu'elle le dotait elle-même.

 

C'est avec la volonté de poursuivre cette heureuse initiative que l’OTTIAQ, qui prend la relève pour souligner l’apport de Mme Simard, invite les amants de la plume à participer à cet événement annuel, qui portera désormais le nom de « Concours de nouvelles Micheline-Simard ».

 

Comme l'appel aurait déjà dû être lancé il y a quelques semaines, nous proposons cette année de mettre de côté l'idée de la citation ou du titre imposés. Ainsi seront acceptées les nouvelles d'environ 4 000 mots dont le personnage principal est un traducteur, un terminologue ou un interprète. Nous repousserons également l'échéance pour la remise des nouvelles à la fin d'octobre.


Les nouvelles devront être envoyées, avant le 31 octobre 2007, à Catherine Guillemette-Bédard à l’adresse suivante : cgbedard@ottiaq.org.

 

 

L’Itinéraire a besoin de traducteurs!

 

Le magazine bimensuel L’Itinéraire est à la recherche de traducteurs bénévoles de l’anglais au français; de l’espagnol au français; de l’allemand au français et du russe au français. La rédaction sollicite des traducteurs pour sa rubrique Globe Trottoir, qui présente l’actualité provenant des journaux de rue du monde entier. 

 

Un fonctionnement en souplesse
La rédaction de L’Itinéraire procure plusieurs numéros électroniques d’un journal de rue dans l'une des langues susmentionnées. Le traducteur peut alors choisir l’article qu’il désire traduire, selon l’orientation éditoriale du magazine montréalais. Puisqu’il s’agit de créer une banque de textes, le traducteur n’a pas à se soucier d’une date de tombée précise. Toutefois, la rédaction du magazine évalue la charge de travail à un texte traduit d’une page par mois. Lors de la publication de l’article, le traducteur bénévole aura sa signature sous le texte. Tout le travail de traduction s’effectuera par Internet et sera supervisé par l’adjoint à la rédaction du magazine.


L’Itinéraire : un média alternatif et social

À l’instar des villes nord-américaines et européennes, Montréal a son média de rue en L’Itinéraire. Avec 50 000 lecteurs chaque mois, L’Itinéraire constitue une alternative à l’information des médias de masse en privilégiant l’expression des personnes de la rue et des sans-emploi. L’Itinéraire est un journal-école pour une cinquantaine de « journalistes de la rue », qui apprennent à écrire des articles de facture professionnelle, soutenus par l’équipe de rédaction. De plus, le magazine est distribué par 200 camelots en réinsertion sociale, qui achètent le magazine 1 $ pour le revendre 2 $ dans la rue. Pour les personnes de la rue et les sans-emploi, la vente du magazine est un travail valorisant et essentiel : la diffusion d’une information portée par le regard des personnes marginalisées sur les enjeux de notre société. L’Itinéraire préside l’International Network of Street Papers (INSP).

 

Noëlle Guilloton honorée par l’Université de Montréal

 

Le jeudi 21 juin 2007, à l’occasion de la collation des grades, Noëlle Guilloton, terminologue agréée depuis 1979, recevra la Médaille d’honneur des diplômés de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal. Cet honneur est accordé à d’anciens étudiants et étudiantes de l’Université de Montréal dont le parcours professionnel est exemplaire et peut servir de modèle aux jeunes diplômés.

 

La lauréate est titulaire de deux maîtrises de l’Université de Montréal, une première en bibliothéconomie et une seconde en traduction. Conseillère en communication à l’Office québécois de la langue française, où elle a mené l’essentiel de sa carrière, Noëlle Guilloton est coauteure du Français au bureau, ouvrage de référence qui s’est déjà vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires.

 

Toutes nos félicitations à notre consœur. Cet honneur rejaillit sur l’ensemble de notre Ordre!

 

Extranet

 

Visitez l'extranet pour connaître la liste complète des colloques reliés aux professions langagières.

 

Quoi de neuf?

 

Formation sur la déontologie et la pratique professionnelle - Montréal

16 et 17 juin 2007 - à Montréal  Cette formation de deux jours sur le Code civil du Québec, la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé, le Code de déontologie et les autres ...

 

Assemblée générale annuelle

La prochaine assemblée générale annuelle de l'OTTIAQ aura lieu le 14 juin 2007, au Holiday Inn Select Centre-Ville, 99, avenue Viger Ouest, à Montréal.    Pour la région de la ...

Au calendrier de l’Ordre

 

Formation continue

 

Programmation pour l'automne 2007
Région de l'Outaouais - Du 15 août 2007 au 31 décembre 2007
Région de la Capitale-Nationale - Du 15 août 2007 au 31 décembre 2007
Région de Montréal - Du 15 août 2007 au 31 décembre 2007


 

 

 

 

 

Offres d’emploi en ligne

 

Traducteur-réviseur

 

Superviseur services linguistiques

 

Traducteur-Réviseur

 

 

Babillard

 

Appel d'offres - Régie des rentes du Québec

 

Aux collègues en droit de l'immigration

 

Formateurs recherchés!

 

Vos commentaires et suggestions sont les bienvenus. N’hésitez pas à nous les transmettre à ottiaq@ottiaq.org
Visitez notre site Web www.ottiaq.org