19 mai 2011

 

Mot du président

 

Syndic

Certains d'entre vous m'ont interrogé sur les possibilités qu'a la direction de l'OTTIAQ d'intervenir auprès du bureau du syndic lorsque celui-ci décide de poursuivre un membre. Eh bien, la loi est très claire : il n'y en a aucune. La crédibilité du travail de la syndique et du syndic adjoint, donc celle de l'Ordre, repose sur son indépendance totale en la matière, et vous comprenez aisément pourquoi. Bien sûr, lorsque nous nommons un syndic ou un syndic adjoint, après l'avoir formé, nous insistons sur la vérification du bien-fondé des éventuelles poursuites en raison des conséquences financières qu'elles peuvent entraîner pour l'OTTIAQ. Mais une fois que les procédures sont entamées, personne ne peut exercer de pressions sur les syndics dans un sens ou dans l'autre.

 

La syndique, Ginette de Montigny, trad. a., aussi bien que le syndic adjoint, Sébastien St-François, trad. a., sont bien conscients des répercussions financières de leurs décisions. De plus, il faut être réaliste, les poursuites sont extrêmement rares à l'Ordre et ne menacent en aucun cas ses finances. Mais bien évidemment, il arrive que les tribunaux (conseil de discipline ou Tribunal des professions en cas d'appel) se prononcent finalement en la défaveur du syndic. Mais c'est aussi ça la justice.

 

Je vous recommande de lire, ou de relire, le très éclairant article que Ginette de Montigny a rédigé pour Circuit no 106. Vous y verrez que le rôle de la syndique et de son adjoint dépasse largement la simple discipline, mais que ceux-ci agissent plus souvent comme médiateurs, voire comme conseillers.

 

Norme

Autre sujet délicat, la fameuse norme canadienne sur les services de traduction (CAN/CGSB-131.10-2008 ). Il se dit beaucoup de choses à son sujet, des choses malheureusement trop souvent inexactes.

 

Les traducteurs indépendants s'inquiètent, à juste titre, des frais qu'ils auraient à débourser pour la certification à la norme et pour la vérification périodique ultérieure, de la possibilité qu'elle remplace (au moins dans la tête de certains) l'agrément et du fait que le Bureau de la traduction (BT) pourrait l'exiger de ses fournisseurs.

 

Soyons réalistes : l'OTTIAQ n'est pas suffisamment puissant pour s'attaquer de front à la norme. Premièrement, il ne regroupe pas une proportion suffisante des traducteurs du Québec; deuxièmement, si les gros cabinets et les multinationales de la traduction décident de l'accepter et de la promouvoir, ils mettront en œuvre des moyens colossaux que l'Ordre n'aura jamais.

 

Faut-il ne rien faire pour autant? Certainement pas. J'ai déjà abordé le sujet avec les responsables de l'Association de l’industrie de la langue (AILIA). D'abord pour leur faire prendre conscience de l'importance cruciale des traducteurs indépendants dans le milieu de la langue au Canada. Ensuite pour leur rappeler qu'à titre de plus important regroupement de traducteurs au Québec, l'Ordre doit être un interlocuteur privilégié de l'Association. Il peut en particulier servir de porte-voix aux travailleurs autonomes, puisque ceux-ci n'y ont pas le droit de vote.

 

Malheureusement, après la démission successive du président et de la directrice générale de l'AILIA, nous devons reprendre les discussions qui étaient pourtant prometteuses. Je dois d'ailleurs rencontrer la nouvelle présidente, Ann Ruthledge, au mois de juin.

 

Nous sommes aussi en contact régulier avec le BT dans ce dossier. Sachez que s'il envisage d'adopter la norme, le Bureau n'est pas près de le faire pour autant. En effet, il ne l'exigera pas avant d'avoir mené des discussions avec les principaux intéressés que sont l'Association de l’industrie de la langue (AILIA), l'Ordre et les associations professionnelles provinciales, par l'intermédiaire du Conseil des traducteurs, terminologues et interprètes du Canada (CTTIC) notamment. Or pour l'instant, ces discussions ne sont pas très avancées, c'est le moins que l'on puisse dire.

 

D'ici là, si vous avez des questions au sujet de la norme, je vous invite à consulter la FAQ sur le site Web de l'Ordre ou à me les poser à presidence@ottiaq.org . Je suis, à l’Ordre, la personne la mieux informée sur l'évolution de ce dossier.

 

Pour terminer, je rappelle aux traducteurs agréés de la région de Montréal qu'ils ont à élire trois des membres qui les représentent au Conseil d'administration de l'OTTIAQ. N'oubliez pas d'envoyer votre bulletin de vote; il doit parvenir au bureau de l'Ordre avant le lundi 30 mai, à 17 h.

 

François Abraham, trad. a.

 

Convocation à l’assemblée générale annuelle

 

Les membres sont conviés à l’assemblée générale annuelle de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ), qui se tiendra le jeudi 9 juin 2011, dans la salle Pierre-de-Coubertin, à l’Hôtel Omni Mont-Royal, situé au 1050, rue Sherbrooke Ouest, à Montréal (métro Peel).

 

Reconnaissance des bénévoles

Dès 17 h 30, les membres retrouveront confrères et consœurs autour d’un buffet et assisteront à la cérémonie de reconnaissance des bénévoles. Le prix du Bénévolat Claire-Stein et la Médaille du bénévolat Claire-Stein – Nouveaux membres seront présentés à des membres de l’OTTIAQ pour leur apport exceptionnel à l’Ordre.

 

Assemblée générale annuelle

À 19 h, tous seront conviés à l’assemblée générale annuelle au cours de laquelle vous seront présentées les réalisations du dernier exercice.

 

Nous vous demandons de bien vouloir confirmer votre présence, d’ici le 6 juin 2011, en vous rendant à l’adresse suivante :

https://cotisation.ottiaq.org/meetings/Welcome.aspx

 

La secrétaire de l’Ordre,

Hélène Gauthier

 

Élection 2011

 

Une erreur s’est glissée dans le traitement de la liste des traducteurs agréés de la région de Montréal, les noms des employeurs ayant été intervertis sur certaines enveloppes. Les adresses sont toutefois exactes. Nous sommes désolés des inconvénients.

 

Les bulletins de vote doivent être retournés à la secrétaire de l’Ordre d’ici le 30 mai 2011, à 17 h.

 

Assurance médicaments

 

L’OTTIAQ rédige présentement un dossier d’informations sur l’assurance-médicaments. Si vous avez des questions sur ce sujet, veuillez nous les écrire à ottiaq@ottiaq.org. Nous nous assurerons d’intégrer les réponses au dossier.

 

Chronique techno-express : conversion des fichiers

par Josh Wallace, trad. a.

 

Rien n’est plus facile que la conversion de fichiers PDF aux fichiers MS Word. De plus en plus, nous recevons des fichiers Acrobat non modifiables que nous voudrions traiter en MS Word, notamment pour obtenir le compte de mots et pour faire la traduction.

 

Voici l'astuce :

Vous sauvegardez le fichier PDF en fichier RTF ou Word et vous effectuez le compte de mots et la traduction en Word.

 

Pour les autres formats :

Avec les fichiers PowerPoint, Access, PageMaker, Quark, etc., vous pouvez simplement choisir Adobe Acrobat comme « imprimante » (si vous l'avez sur votre ordinateur) avant de transformer votre document en fichier PDF pour ensuite le convertir en Word ou en RTF, tel que décrit ci-dessus.

 

Numérisation de documents images et verrouillés

Si votre document d’origine est un fichier PDF verrouillé (non convertible), une télécopie ou un document numérisé (en format TIF ou semblable), les dernières versions d’Acrobat vous permettent de faire une numérisation du contenu pour le convertir ensuite en Word ou en RTF.

 

Si vous n’avez pas Acrobat

Si n’avez pas le logiciel Abobe Acrobat, vous pouvez quand même convertir vos documents en PDF avec plusieurs outils gratuits qui se trouvent sur Internet (recherchez, par exemple « convert file to pdf »). Attention : je vous conseille d’éviter les sites qui vous obligent à transmettre vos documents clients.

 

Omnipage

Omnipage est probablement le meilleur logiciel sur le marché pour convertir vos PDF verrouillés, TIF et autres documents images en format modifiable. La qualité du résultat est de loin supérieure à celle du document produit avec Acrobat. Malheureusement, même si les tableaux et les présentations compliqués se convertissent avec Omnipage, il est difficile de les modifier par la suite. Il vaudra souvent mieux choisir le paramètre « texte » et refaire la mise en page au complet.

 

Questions

Si vous tombez sur un os lors de vos tentatives de conversion, n’hésitez pas à communiquer avec moi :

 

Josh Wallace, trad. a. ( Canada)

info@comcomtech.com

 


Quoi de neuf?

 

Formation sur la déontologie et la pratique professionnelle - Montréal

Cette formation de deux jours sur le Code civil du Québec, la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé, le Code de déontologie et les autres règlements et normes professionnelles vous ...

 

Résultats du Sondage sur la valorisation des professions langagières

Le printemps dernier, l’OTTIAQ a demandé à ses membres et à ceux d’autres organismes regroupant des praticiens du transfert linguistique de répondre à un sondage sur la valorisation des professions ...

 

Au calendrier de l’Ordre

 

Formation continue

 

Formathèque OTTIAQ - La traduction de documents officiels
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Les outils d'aide à la traduction: LogiTerm, SDL Trados et DéjàVu
En ligne


Formathèque OTTIAQ - La conjoncture économique et les valeurs mobilières : notions, terminologie et phraséologie
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Comparative Punctuation
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Le rôle-conseil
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Initiation à la traduction en environnement
En ligne


Formathèque OTTIAQ - La ponctuation comparée
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Taxes à la consommation : théorie et application aux services professionnels de traduction
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Initiation à la traduction juridique
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Les principes fondamentaux en ergonomie de bureau
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Initiation à la traduction médico-pharmaceutique
En ligne


Formathèque OTTIAQ : La responsabilité professionnelle des traducteurs, terminologues et interprètes agréés
En ligne


Formathèque OTTIAQ - La facturation
En ligne


 

 

 

 

 

Offres d’emploi en ligne

 

Traducteur-réviseur anglais

 

Traducteur(trice) - Français vers l'anglais

 

Rédacteur technique

 

 

Babillard

 

Cyclo Nord-Sud

 

Bénévoles recherchés - WIAIH

 

   
Vos commentaires et suggestions sont les bienvenus. N’hésitez pas à nous les transmettre à ottiaq@ottiaq.org
Visitez notre site Web www.ottiaq.org