17 novembre 2010

 

 

Mot du président

 

Je vous invite à consulter le plan d'action 2010-2011 de l'OTTIAQ, que vous trouverez en cliquant ici. Ce document, qui actualise la mise en application du Plan stratégique 2009-2012, aide l'Ordre à optimiser ses efforts et ses ressources. Je ne manquerai pas de vous tenir au courant des avancées réalisées en ce qui concerne les actions qui y sont précisées.

 

Parallèlement au plan d'action, l'OTTIAQ a entrepris la mise à jour de son populaire programme de mentorat, dont bénéficient chaque année une quarantaine de diplômés. Cette tâche complexe a été rendue nécessaire par l'évolution de nos professions, tant sur le plan technologique que sur celui des conditions de pratique.

 

L'Ordre donc mis sur pied au printemps dernier le Groupe de travail sur la refonte du programme de mentorat. Il est composé de Line Beaudoin, trad. a., Chantal Gagnon, trad.a., Hélène Gauthier, responsable des affaires professionnelles, Isabelle Lafrenière, trad. a., Roch Michaud, trad. a., et Réal Paquette, trad. a., vice-président, Affaires professionnelles.

 

Après s'être attaqué à la modification des grilles de compétences, sur lesquelles repose tout le contenu du programme, le groupe de travail va maintenant se pencher, entre autres choses, sur l'adaptation des divers documents et formulaires, sur la préparation de trousses du mentoré et du mentor et sur la formation des mentors.

 

Le ministère du Revenu du Québec lançait en septembre dernier un appel d'offres pour des services de traduction et de révision. Dans sa première version, la demande stipulait que la prestation de services devait être effectuée par des membres de l'OTTIAQ. Cependant, quelques semaines plus tard, le ministère publiait un addenda supprimant cette exigence.

 

L'Ordre a donc fait parvenir une lettre à Raymond Bachand, ministre du Revenu et ministre des Finances, pour dénoncer le retrait de l'exigence initiale et pour le prier de remédier à la situation et de sensibiliser l’ensemble du gouvernement du Québec à la nécessité de recourir à des traducteurs agréés.

 

Vous trouverez une copie de ladite lettre dans la section Nouveauté de l'extranet en cliquant ici.

 

Règlement en ligne

 

Le Règlement sur les autorisations légales d’exercer les professions de traducteur, de terminologue et d’interprète agréés hors du Québec qui donnent ouverture aux permis de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec est en vigueur depuis le 11 novembre 2010. Le Règlement permet aux professionnels détenant des autorisations légales d’exercer dans trois provinces canadiennes (l’Ontario, la Colombie-Britannique et le Nouveau-Brunswick) d’obtenir un permis de l’OTTIAQ selon les modalités précisées dans le Règlement. L’Ordre devait obligatoirement adopter un règlement pour reconnaître automatiquement les titres qui sont protégés par la loi ailleurs au Canada. Rappelons toutefois que l’OTTIAQ a également une entente de réciprocité avec les associations d’autres provinces canadiennes décernant les trois titres professionnels.

 

Pour lire le règlement, cliquez ici.

 

Rappel au sujet des congés de cotisations professionnelles

 

Tout membre de l’Ordre peut demander un congé de cotisation professionnelle s’il cesse temporairement d’exercer ses activités professionnelles pour une raison médicale ou pendant un congé parental.

 

Le membre doit faire une demande en ce sens à l’Ordre et le Comité exécutif de l’Ordre, dans le cas des congés pour raison médicale ou le secrétaire de l’Ordre, dans le cas des congés parentaux, traitera le dossier.

 

Afin d’éviter confusion et insatisfaction, nous vous rappelons que le membre a tout intérêt à faire parvenir sa demande de congé dès qu’il a en mains les documents justificatifs puisque le calcul du congé de cotisation est établi au prorata du nombre de mois à courir, à partir du mois suivant celui où la demande est accordée.

 

Le secrétaire de l’Ordre et le Comité exécutif s’engagent à faire connaître leur décision au membre dans les 30 jours de la réception à l’Ordre de toute demande dûment documentée.

Bienvenue à un interprète agréé

 

Bienvenue à M. Andrei Pavlov, qui vient d’obtenir le titre d’interprète agréé (interprétation de conférence A = russe, B = français, C = anglais).

 

Toutes nos félicitations à M. Pavlov!  

 

ONU : Concours pour les interprètes

 

http://www.un.org/french/Depts/OHRM/examin/fets.shtml

Les Nations Unies organisent un concours de recrutement pour les interprètes anglophones, qui se tiendra les 12 et 13 janvier 2011.

Pour plus de détails, cliquez ici.

 

Prix littéraires du Gouverneur général

 

Le Conseil des Arts du Canada a annoncé, le 16 novembre 2010, les noms des 14 lauréates et lauréats des Prix littéraires du Gouverneur général 2010, d’une valeur de 25 000 $ chacun. Cette année, 11 des 14 lauréates et lauréats reçoivent ce prix pour la toute première fois. Sept prix en français et sept prix en anglais sont remis à des auteurs, illustrateurs et traducteurs, dans les catégories romans et nouvelles, poésie, théâtre, études et essais, littérature jeunesse (texte et illustrations) et traduction.

La lauréate dans la catégorie de la traduction (anglais-français) est Sophie Voillot, de Montréal, pour Le cafard (Éditions Alto; distribué par Socadis), pour la traduction française de Cockroach de Rawi Hage (House of Anansi Press).

« Sophie Voillot est sensible aux intentions de l’auteur et réussit magistralement à reproduire le ton dur et sombre du roman. Elle a su trouver un style où l’ironie se teinte de violence et la gravité, de légèreté. Sa traduction, d’une grande finesse, fait honneur à ce texte complexe et multiforme, qui jongle entre la chronique urbaine et les envolées fantastiques, et qui trace le portrait d’une époque sans merci et de personnages hors du commun. »

Les membres du jury étaient Pierre DesRuisseaux (Pointe-Calumet, Qc), Arlette Francière (Ottawa) et Louis Jolicoeur (Ville de Québec).

Dans la catégorie de la traduction (français-anglais), la lauréate est Linda Gaboriau, pour sa traduction de Forêts de Wajdi Mouawad :

 

« S’il est possible qu’une traduction donne accès au sublime, celle de Linda Gaboriau, qui nous offre en anglais Forêts de Wajdi Mouawad, y parvient assurément. L’univers de Mouawad, chargé d’émotions, y brille dans toute sa force et son sentiment d’urgence. Un triomphe de la langue qui s’adresse directement au cœur et à l’âme. »

Félicitations aux deux lauréates.


Portrait des interprètes au Québec

 

L’INTERPRÉTATION VISUELLE AUPRÈS D’UNE CLIENTÈLE SOURDE – PORTRAIT D’UNE PROFESSION ET ÉTAT DE LA SITUATION SUR LES BESOINS DE FORMATION

Auteurs : Anne-Marie Parisot, Suzanne Villeneuve, Daniel Daigle, Anne Missud

 

La situation de la formation en interprétation visuelle est complexe parce qu’elle doit tenir compte des différents champs d’intervention de la profession (scolaire, social, etc.) et de leurs caractéristiques, des diverses disciplines impliquées dans l’activité d’interprétation (linguistique, communication, psychologie, droit, didactique, etc.), de la répartition géographique des travailleurs sur le territoire (régions rurales et urbaines), du problème de reconnaissance des diplômes, de la diversité des outils de travail (langue des signes, translittération, transcodage), etc.

 

Au Québec, en dépit des besoins de plus en plus importants en services d’interprétation pour les personnes sourdes et des besoins de plus en plus variés et hautement spécialisés, il n’existe présentement aucune formation professionnelle officiellement reconnue par les employeurs qui gèrent des services d’interprétation. Les besoins de formation sont criants, et le seul programme de formation des interprètes visuels qui existe au Québec, le Certificat en interprétation visuelle de l’Université du Québec à Montréal, ne peut répondre à la variété des besoins spécifiques de ce groupe de travailleurs dans sa forme actuelle.

 

Pour prendre connaissance de cette étude, cliquer sur le lien :


Portrait des interprètes au Québec

 

Sondage du Bureau des petites et moyennes entreprises (BPME) de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC)

 

Dans le cadre du processus de gestion des biens et des services, le gouvernement du Canada revoit actuellement la manière dont il acquiert des services professionnels, et souhaite obtenir les commentaires des fournisseurs.

 

Nous vous invitons à nous transmettre vos commentaires d’ici le 23 novembre (23 h 59, heure du Pacifique). Vous pouvez remplir le formulaire prévu à cet effet au : http://tpsgc-pwgsc1.sondages-surveys.ca/surveys/osmepd/professional-services-1/langfr/

 

Le Bureau des petites et moyennes entreprises (BPME) de Travaux publics et

services gouvernementaux Canada (TPSGC) aide l’équipe de gestion des biens et des services à recueillir les commentaires de fournisseurs dans le cadre d’un processus de consultation initiale. Grâce aux commentaires recueillis pendant cette consultation, et à la lumière de recherches et d’analyses de marché, TPSGC élaborera une stratégie nationale, laquelle sera en place pour les cinq prochaines années.

 

Dans le cadre de l'élaboration de la stratégie, TPSGC tiendra aussi compte des autres consultations récentes portant sur les services professionnels et les méthodes d'approvisionnement connexes. Toutefois, l'élaboration d'une stratégie nationale ne signifie pas que tous les services professionnels seront acquis de la même manière. Il existe une variété d'outils d'approvisionnement, et nous continuerons d'en utiliser plusieurs pour acquérir une vaste gamme de services professionnels. L'objectif de la stratégie nationale sera de définir et de coordonner les politiques, les outils et les règles opérationnelles qui s'appliqueront aux services professionnels, de manière à éliminer tout chevauchement des efforts des fournisseurs et toute confusion.

 

La stratégie permettra de documenter les pratiques exemplaires et fournira de l'orientation sur la manière dont les services sont définis, sur les méthodes d'approvisionnement et les exigences, sur la durée et le type d'ententes, sur la façon dont les prix seront ajustés pour refléter les fluctuations des marchés, et sur les rôles et les responsabilités des clients ainsi que du Ministère. Lorsque nous élaborerons l’ébauche de la stratégie, elle sera diffusée sur GETS/MERXMC (http://www.merx.com), en tant que demande de renseignements (DDR) pour obtenir une rétroaction plus précise.

 

Nous vous encourageons à participer aux deux activités de consultation, soit le questionnaire actuel et la DDR lorsque celle-ci sera disponible.

 

Nous vous remercions de prendre le temps de nous envoyer vos commentaires.

 

Le BPME a mis en place une ligne d’information sans frais et offre des séminaires gratuits décrivant le processus d’achat du gouvernement fédéral et expliquant aux entreprises comment vendre leurs biens et leurs services au gouvernement du Canada. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Internet à l’adresse suivante : https://www.achatsetventes.gc.ca, ou composez le 1 800 811-1148 (appel sans frais de n’importe où au pays).

 

Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec Terri Nadon-Geroux, engagement des fournisseurs, au 819 956-1086, ou Lori Kibbee, Engagement des fournisseurs, au 819 956-7306.

 

Lecture de Le complexe d’Hermès : regards philosophiques sur la traduction

 

Le jeudi 18 novembre, à 19 h, l'essayiste Charles Le Blanc, de l'Université d'Ottawa, lira des extraits de son livre intitulé Le complexe d’Hermès : regards philosophiques sur la traduction, dans le cadre de la troisième et dernière soirée littéraire offerte cet automne par  la Société Dante Alighieri, section d’Ottawa, et par le Congrès national des Italo-Canadiens, région d'Ottawa. La lecture se déroulera à Bibliothèque et Archives Canada, au 395, rue Wellington (salle A).


Traducteur chevronné, le professeur Le Blanc est le principal spécialiste francophone de Georg Christoph Lichtenberg, dont il a assuré l’édition critique en français (José Corti, 1997). Formé à la philosophie de Kierkegaard, il a traduit et préfacé un de ses ouvrages intitulé Crainte et tremblement (Payot & Rivages, 2000) et a publié une monographie sur sa pensée (Les Belles Lettres, 1998). 

 

Le complexe d'Hermès, publié aux Presses de l’Université d’Ottawa en 2009, constitue selon le Conseil des Arts du Canada « une méditation philosophique sur le travail de la traduction, qui s’exprime dans une langue impeccablement maîtrisée. (...). Réflexion brillante et riche d’un vaste savoir culturel », l'ouvrage vient de remporter le Prix Victor-Barbeau de l’essai de l’Académie des lettres du Québec après avoir été finaliste des Prix littéraires du Gouverneur général, catégorie Études et essais. 

La lecture sera suivie d'un entretien avec le professeur Francesco Loriggio ainsi que d'une séance de questions, qui pourront être posées en français ou en italien.

Organisée sous les auspices de l'Ambassade d'Italie au Canada, la soirée se conclura par un vin d'honneur offert par La Bottega Nicastro.

 

L'entrée est libre.   

 

 

Quoi de neuf?

 

Congrès 2010

Réservez dès maintenant le vendredi 19 novembre 2010 à votre agenda, date du congrès de l’OTTIAQ! Le congrès « TENDANCES, PERSPECTIVES, STRATÉGIES… Prenons notre place dans la nouvelle ...

 

Le congrès de l’OTTIAQ sur Facebook!

Le congrès 2010 de l’OTTIAQ est maintenant sur Facebook! Apprenez, en primeur, les détails du congrès, qui seront dévoilés au fil des prochaines semaines! Cherchez « Congres de l’OTTIAQ 2010 ...

 

Au calendrier de l’Ordre

 

Formation continue

 

Formathèque OTTIAQ - La traduction de documents officiels
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Les outils d'aide à la traduction: LogiTerm, SDL Trados et DéjàVu
En ligne


Formathèque OTTIAQ - La conjoncture économique et les valeurs mobilières : notions, terminologie et phraséologie
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Comparative Punctuation
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Le rôle-conseil
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Initiation à la traduction en environnement
En ligne


Formathèque OTTIAQ - La ponctuation comparée
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Initiation à la traduction juridique
En ligne


Formathèque OTTIAQ - Les principes fondamentaux en ergonomie de bureau
En ligne


Journée de formation jumelée au Congrès 2010
Région de Montréal - 20 novembre 2010


L'autorévision (Outaouais)
Région de l'Outaouais - 27 novembre 2010


 

 

 

 

 

Offres d’emploi en ligne

 

Responsable d'Équipe - traduction

 

Relecteur - correcteur d'épreuves

 

Traducteur de l'anglais vers le français

 

 

Babillard

 

Proposition d’acquisition

 

Offre de service de transcription et de mise en page

 

Étude sur le doublage

 

   
Vos commentaires et suggestions sont les bienvenus. N’hésitez pas à nous les transmettre à ottiaq@ottiaq.org
Visitez notre site Web www.ottiaq.org