Utilisation illégale du titre

Seul un membre de l’OTTIAQ, à qui l’on a délivré un permis valide et qui est inscrit au Tableau des membres, peut exercer sous le titre de traducteur agréé, terminologue agréé ou interprète agréé.

La première fonction d’un titre professionnel est d’informer le public sur les services offerts par le professionnel. Le titre réservé est un signe de compétence, car il permet au public de reconnaître le professionnel susceptible de répondre le plus adéquatement à ses besoins, tout en sachant qu’il existe des mécanismes en cas d’insatisfaction.

Les initiales réservées aux titulaires du permis de traducteur agréé, terminologue agréé ou interprète agréé sont les suivantes : trad. a., term. a. et int. a.

Une personne qui n’est pas membre de l’OTTIAQ ne peut porter l’un de ces titres (ou abréviations) ou encore laisser croire qu’elle est membre de l’Ordre en s’attribuant un titre ou une abréviation similaire. Dans ce cas, cette personne commettrait une usurpation de titre et serait passible de plusieurs recours, dont des poursuites pénales.

Assurez-vous que les professionnels langagiers que vous consultez sont membres en règle de l’Ordre en téléphonant au 514 845-4411 ou 1 800 265-4815.

MXO | agence totale