Mise en garde

Même si les logiciels de traduction automatique actuellement accessibles au grand public peuvent sembler intéressants, par exemple pour permettre au lecteur de se faire une idée générale du contenu d’un document rédigé dans une langue qui lui est étrangère, le texte final produit par de tels logiciels ne peut en aucun cas être assimilé à une véritable traduction et doit par conséquent être revu par un traducteur professionnel.

Comme le reconnaissent les concepteurs de logiciels de traduction automatique eux-mêmes, nous sommes encore loin du jour où ces outils pourront produire une traduction de qualité comparable à celle des traductions produites par les êtres humains.

Dans le cadre de son mandat de protection du public, l’OTTIAQ vous recommande donc la plus grande prudence et vous invite à faire affaire avec un traducteur agréé pour tous vos besoins de traduction.

MXO | agence totale