Devenir mentor

PARTAGER SON EXPÉRIENCE

Conditions pour devenir mentor

Pour être un mentor, il faut :

      • exercer la même profession que le candidat;
      • possèder un minimum de cinq années d’expérience pertinente;
      • être inscrit au tableau de l’Ordre depuis au moins cinq ans;
      • n’avoir jamais fait l’objet d’une sanction autre que celle prévue par le paragraphe a du premier alinéa de l’article 156 du Code des professions imposée par le conseil de discipline de l’Ordre ou de toute autre instance disciplinaire;
      • ne s’être jamais vu imposer par le conseil d’administration, en application des dispositions du Code des professions, un cours ou un stage de perfectionnement, ni une limitation ou suspension de son droit d’exercice.

Veuillez noter que le programme de mentorat peut se dérouler en entreprise ou en situation de travail autonome. Dans ce dernier cas, il faut préciser que le programme de mentorat n’est pas un stage dans la mesure où le mentor n’est pas tenu de fournir au candidat le volume de travail requis pendant la durée du programme. Ces responsabilités incombent au mentoré.

 

RÔLE DU MENTOR

      • Communiquer son savoir-faire et faire profiter le mentoré de ses conseils et de son expérience pour l’aider à développer son autonomie et à intégrer les compétences requises dans le contexte de la pratique professionnelle.
      • Jouer un rôle d’évaluateur, car il doit produire des rapports d’évaluation mensuels (évaluation d’un échantillon de 1000 mots par mois, choisi au hasard dans les 5000 mots fournis par le mentoré).

Au terme du programme, le mentor doit dresser le bilan de l’aptitude du mentoré à exercer la profession selon les normes reconnues et formule un avis à l’intention du comité de l’agrément dans le mois suivant la fin du programme.

L’Ordre estime à une vingtaine d’heures l’encadrement exigé par le programme sur une période de six mois, à raison d’une rencontre par mois.

Mentorat en entreprise

Vous accueillez un stagiaire pendant quelques mois ou vous venez d’engager un nouveau diplômé. Le programme de mentorat peut répondre à vos besoins.

En effet, en plus de favoriser l’agrément à l’Ordre d’un de vos employés, vous bénéficiez d’une grille d’évaluation complète qui permet de structurer facilement son apprentissage de la profession.

Pour devenir mentor, vous devez suivre une courte formation offerte par la permanence de l’OTTIAQ après que celle-ci a accepté votre candidature. Vous devez également suivre la formation sur la déontologie et les normes de  pratique professionnelle si vous ne l’avez pas déjà suivie.

Mentorat en situation de travail autonome

Vous désirez partager votre expérience pour en faire profiter un nouveau venu dans le domaine des professions langagières? Le mentorat permet des échanges constructifs sur tous les aspects de la profession, autant pour le mentoré que pour le mentor.

Pour devenir mentor, vous devez suivre une courte formation offerte par la permanence de l’OTTIAQ après que celle-ci a accepté votre candidature. Vous devez également suivre la formation sur la déontologie et les normes de  pratique professionnelle si vous ne l’avez pas déjà suivie.

Mentorat coop

Vous accueillez un stagiaire coop pour un troisième stage. Le programme de mentorat peut répondre à vos besoins.

En effet, en plus de favoriser l’agrément à l’Ordre de votre stagiaire, vous bénéficiez d’une grille d’évaluation complète, élaborée avec les universités offrant le programme coop, qui permet de structurer facilement son apprentissage de la profession.

Pour devenir mentor, vous devez suivre une courte formation offerte par la permanence de l’OTTIAQ après que celle-ci a accepté votre candidature. Vous devez également suivre la formation sur la déontologie et les normes de  pratique professionnelle si vous ne l’avez pas déjà suivie.

 

RÉTRIBUTION

Pour l’encadrement d’un mentoré, l’Ordre accorde au mentor une rémunération de 400 $ payable après le dépôt du rapport final.

 

POUR SOUMETTRE VOTRE CANDIDATURE

Faites parvenir votre curriculum vitae à Hélène Gauthier, directrice – Affaires professionnelles, par courriel ou par la poste : 

Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec
1108-2021, avenue Union
Montréal (Québec)  H3A 2S9

 

Vous désirez plus de renseignements?

Communiquez avec Hélène Gauthier, directrice – Affaires professionnelles, au 514 845-4411 ou 1 800 265-4815, poste 224 ou par courriel.

MXO | agence totale