Concours de nouvelles Micheline-Simard

Le Concours de nouvelles Micheline-Simard est un hommage à une collègue passionnée qui a créé le concours en 2002. Elle était tellement passionnée, en fait, qu’elle le dotait elle-même. Micheline nous a quittés en 2007, et l’OTTIAQ a choisi de perpétuer le concours, de lui donner le nom de sa créatrice et de le doter d’une somme de 150 $. Le concours a lieu chaque année.

Les nouvelles sont soumises à un jury bilingue composé de cinq personnes. Le nombre impair assure le bris d’égalité, le cas échéant.

Étant donné l’enjeu monétaire, nous devons encadrer le concours de quelques balises, que voici :

  1. La nouvelle est rédigée en anglais ou en français et compte tout au plus 4000 mots.
  2. La nouvelle n’a jamais été publiée.
  3. La nouvelle n’a jamais été présentée au Concours de nouvelles Micheline-Simard, qu’elle ait gagné ou pas.
  4. Pour d’évidents motifs d’équité, la nouvelle est envoyée au bureau de l’Ordre, où la personne responsable des communications élimine tout signe permettant d’identifier l’auteur avant de la faire suivre aux membres du jury.
  5. Pour les mêmes motifs d’équité, l’auteur évite d’utiliser dans son texte tout ce qui permettrait de l’identifier.
  6. L’auteur doit être membre de l’OTTIAQ ou avoir le statut de candidat à l’agrément, d’aspirant ou d’étudiant inscrit. La date d’échéance est le 1er décembre.

Vous avez le champ libre : à vous de jouer!

Le prix est remis en janvier au cocktail du Nouvel An.

Au plaisir de vous lire!

 

Prière de soumettre votre texte par courriel

 

Lauréats :

© Les droits de ces textes appartiennent à leurs auteurs. Aucun de ces textes ne peut être diffusé ou reproduit, intégralement ou en partie, sans l’autorisation expresse de son auteur.

 

2016

Vol de nuit, par Daniel Laguitton, traducteur agréé

2015

Rencontres, par Sylvie Charbonneau, traductrice agréée

2014

Aucun lauréat

2013

Giraffe, par Nouha Homad, trad. a.

2012

Le gîte, par Chantal Litalien, trad. a.

2011

Une histoire non officielle, par Christine Pouliot, trad. a.

2009

Comme un écho lointain, par Dominique Côté, trad. a.

2008

« Blabla : Moineau égaré dans une cheminée – Au secours! », par Anne-Marie Mesa, trad. a.

2007

L’homme qui déroulait les coquillages, par Didier Féminier, trad. a.

MXO | agence totale